L’ascension d’Elliot Page et son combat pour la communauté

elliot-page-combat-pour-la-communauté-LGBT

Depuis son grand retour avec la série Umbrella Academy et son coming out trans en 2020, Elliot Page met sa notoriété au service de la communauté LGBTQ. Retour sur une carrière qui a débuté très tôt et sur une personnalité attachante.

 

elliot-page-vivre-trans

Qui est Elliot Page ?

Acteur canadien, Elliot se fait remarquer très tôt au cinéma et à la télévision. Né en 1987 à Halifax en Nouvelle-Ecosse, c’est au Canada qu’il va débuter sa carrière dès 1997. A l’âge de 10 ans il interprète en effet le rôle de Maggie Maclean dans la série TV “Dit Pony” qui fera l’objet d’un téléfilm 2 ans plus tard. Sa prestation lui ouvrira les portes du cinéma indépendant avec plusieurs récompenses à la clé.

Le grand public (et le monde entier) découvrira Elliot Page en 2005 dan sle film Hard Candy (un thriller psychologique de David Slade) qui sera présenté au festival de Sundance la même année. Un rôle délicat magnifiquement porté par l’acteur que les critiques comme USA Today qualifieront comme « l’une des interprétations les plus complexes, dérangeantes et obsédantes de l’année ».

A partir de là, il va tenir des rôles dans plusieurs blockbusters comme X-Men l’affrontement final en 2006. Mais il faudra attendre 2007 pour que le film Juno le propulse au rang de star. Avec à la clé, une nomination aux Golden Globes, aux BAFTA et aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice.

En 2008, Elliot va commencer à prendre position en se décrivant comme féministe pro-choix.

Il fera notamment appel à la fin de la dictature en Birmanie et participera à des projets de permaculture à Lost Valley Educational Center. 

A partir de là, Elliot Page va chercher des rôles moins stéréotypés et sexistes et fera des apparitions dans des programmes TV prestigieux comme Saturday Night Live. Drew Barrymore lui offrira ensuite un rôle dans son premier film en tant que réalisatrice « Bliss » puis en 2010, il tournera enfin un rôle d’adulte (son visage lui attirait juste là plutôt des rôles d’adolescente) dans Inception de Christopher Nolan. S’en suivront des participations et réalisations dans le cinéma indépendant.

Elle sera la co-productrice et l’animatrice de la série documentaire Gaycation en 2016 (l’idée est de partir à la rencontre de la communauté LGBTQ à travers le monde). Il enchainera ensuite entre comédie dramatique à petit budget, romance, film d’horreur et thriller psychologique avant de revenir à des rôles de super héros.  En 2019, c’est la série “The Umbrella Academy”, qui relate l’histoire d’une famille dysfonctionnelle de super héros sur Netflix qui lui permet de renouer avec le succès auprès du grand public.

 

Sa vie personnelle et son évolution

C’est sous le genre féminin que Elliot Page va faire la majeure partie de sa carrière. Pourtant, il déclare que dès l’âge de 9 ans, il voulait être un garçon. C’est sa carrière précoce au cinéma qui l’aura forcé à assumer une identité féminine. Il faudra attendre le 14 février 2014 pour que l’acteur, se présentant toujours sous un genre féminin, annonce son homosexualité à l’occasion d’une soirée de soutien à la jeunesse LGBT. Puis le 1er décembre 2020, il fera son coing-out trans  et non-binaire sur son compte Instagram et annoncera son prénom : Elliot.

En 2017, il dénonce publiquement les propos violents et humiliants de Brett Ratner, accusé alors par 6 femmes de harcèlement, d’agression sexuelle et de viol. Sur le tournage de X-Men, le réalisateur aurait publiquement conseillé à une femme de dix ans de plus qu’elle de « la baiser pour lui faire réaliser qu’elle est gay ». Il devient aussi un militant de choix pour poursuivre le combat de la visibilité trans

 

Elliot Page Umbrella Academy

La transformation de son personnage et un documentaire à venir

Sa transition ayant eu lieu en plein milieu du tournage de sa série The Umbrella Academy, les producteurs ont choisi d’intégrer cela à son personnage et d’en faire un des principaux arcs narratifs de la troisième saison. Ainsi le personnage de Vavya va devenir Viktor.

Mais Elliot a également à coeur de faire connaître la communauté transgenre au grand public. Il a donc décidé de s’atteler à la co-production d’un documentaire appelé « Into My Name » qui explorera la transidentité et la transition de genre. Ecrit, réalisé et co-produit par Nicolo Bassetti, le secouriste italien s’est inspiré de la transition de son fils pour sa première réalisation.

Elliot Page a tout de suite été séduit par le projet : « Ce qui m’a immédiatement frappé à propos du film est sa manière très artistique de traiter son sujet et la façon qu’il a de présenter toutes les différentes pièces qui composent le puzzle de l’identité d’une personne ». Il poursuit « C’est une réflexion sur l’humanité trans et je n’avais encore jamais vu un film pareil. Savoir, par ailleurs, que Bassetti a consulté consciencieusement des personnes trans et son propre fils trans tout au long de la production, c’est très beau. […] Je suis honoré de faire partie du projet et j’ai hâte que le monde puisse le voir. ». Ce film sera présenté en avant-première à la Berlinale, le prestigieux festival de cinéma.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*