XY Media

XY Media

Suite à une campagne de crowdfunding, le 1er média audiovisuel transféministe a été créé en France par des personnes trans.

Lancé le 8 mars 2021, le jour de la lutte pour les droits des femmes, XY Média en seulement deux mois d’existence a déjà laissé une marque sur le paysage médiatique féministe avec 150 mille vues toutes plateformes confondues et des interviews dans les médias nationaux (Télérama, Arte, Le Média, etc.). Notre projet consiste à créer des vidéos (10-15 minutes) pour informer sur l’actualité, l’histoire du mouvement trans et pour apporter un discours transféministe accessible au plus grand nombre. Dans chaque vidéo, un-e intervenant-e est invité-e pour faire passer un message, raconter un témoignage ou expliquer un concept. Ces vidéos sont relayées sur youtube et sur nos réseaux sociaux (instagram, twitter, bientôt tiktok).

Nous sommes un collectif des personnes trans. Certain-es travaillent dans l’audiovisuel, d’autres sont militant-es dans des associations. Nous ne sommes pas des journalistes professionnel-les, nous n’avons pas de carte de presse, mais nous sommes engagé-es dans les luttes transféministes depuis longtemps et nous sommes des personnes concernées, contrairement à 99% des journalistes qui font des sujets sur nous.

Ces dernières années, on voit au Royaume-Uni une vague d’attaques sans précédent contre les droits des personnes trans. Une campagne médiatique quotidienne d’une violence inouïe, sur les pages de médias comme The Mirror, The Sun, The Guardian, The Telegraph ou sur les chaines de la BBC, a eu pour résultat l’interdiction des bloqueurs de puberté pour les adolescent-e-s trans. Cette décision criminelle fait partie d’une longue série de reculs sur nos droits fondamentaux. Le contexte français est pour l’instant différent mais pourrait rapidement évoluer dans ce sens. Les attaques transphobes viennent aujourd’hui surtout de médias réactionnaires tels que Marianne, le Figaro ou le Point, et elles sont portées également par des personnalités diverses avec la complicité des médias mainstream comme Libération ou France Inter qui leur donnent une plateforme pour s’exprimer contre nos droits. Déjà marginalisées, nous subissons de plein fouet ces attaques, qui ont des effets terribles sur notre santé mentale, dans un contexte où de trop nombreuses personnes trans, surtout des femmes trans, se suicident. Nous donner une voix c’est aussi lutter contre ce délire transphobe. Aujourd’hui, les personnes trans sont quasi-inexistantes dans l’espace médiatique, et quand nous le sommes, on parle de nous sans pour autant nous donner la parole. Il nous faut riposter et assurer qu’au futur aucune conversation ne se tienne sur nous sans nous. Quelques initiatives ont déjà vu le jour (Translucide magazine, le Petit Bleu, Wiki Trans), mais ce n’est pas suffisant. Pour faire porter nos voix plus loin dans le débat public, il nous faut plus de canaux d’expression, il nous faut nos propres plateformes. C’est dans cette optique que nous lançons ce projet.

Plus d'infos ici : https://www.xymedia.fr/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*