Braise-moi : votre nouveau livre de cuisine pour le jour de l’an et pas que !

couv-braise-moi-livre-cuisine-lgbt-vivre-trans

Noël vient juste de se terminer, on est encore en train de digérer, mais en vrai, on continuerait bien encore un peu. Ça tombe bien, le jour de l’an arrive. De quoi remettre le couvert. C’est le « menu » spécial d’Emilie Bouvier, concocté avec amour dans son ouvrage « Braise moi ». Vivre Trans vous en dit plus.

 

 

Chaque recette s’accompagne de clins d’œil à des icônes ou à des figures marquantes des cultures homosexuelles et féministes, d’une approche non-conformiste du genre, d’un humour tour à tour ironique et fantasque envers le sexisme et les LGBTphobies.

 

Braise-moi : un ouvrage gourmand et sulfureux.

Que vous sachiez, aimiez cuisiner, ou pas, que vous connaissiez ou apparteniez à la culture queer, ou pas, que vous soyez cordons bleus, gourmets ou seulement voraces, ce livre vous est destiné : queers, queer-curious, celles et ceux qui ne saucent pas leur assiette ou qui les lèchent à grands coups de langue.

 

miseenpage-braise-moi-manuel-recette-queer-lgbt-vt-vivre-trans

 

Mais aussi, comme elle le dit si bien elle-même « à toutes celles et ceux qui défient le temps comme Amanda Lear. Aux cagoles, aux butch, aux brindilles, aux machos, aux clubbers, aux filles à pédés, aux coups d’un soir délaissés, aux travelos, aux folles, aux femmes libérées, aux coiffeurs, aux polytoxicomanes et aux polyamoureux. À toutes celles et ceux qui twerkent sur Britney, pleurent en écoutant Céline Dion ou vibrent en lisant Louise Labé. »

La messe est dite.

 

Née à Brillat-Savarin, une vie prédestinée.

Si vous ne connaissez pas le Brillat-Savarin (malheureux), ce délicieux fromage à la pâte blanche et au cœur ferme quand il est frais et fondant quand il est fait (un peu comme nous), Emilie Bouvier ne pouvait qu’être prédestinée au plaisir de bouche et à la gourmandise en venant d’un tel endroit.

 

emilie-bouvier-braise-moi-manuel-de-cultures-queer-miseenpage2-braise-moi-manuel-recette-queer-lgbt-vt-vivre-trans

 

Un peu plus sérieusement, notre auteure culinaire tient depuis quelques années seulement une rubrique du même type dans Hétéroclite, le mensuel gratuit “gay mais pas que”. Dans cette rubrique, intitulée Les recettes de Boubi, pas de cuisine à papa mais des indications à la fois pratiques, drôles et queer. Si toutes les recettes sont réalisables, elles sont en effet agrémentées de légèreté et d’humour en lien avec les cultures gaies, lesbiennes et féministes.

 

Des recettes au nom des grandes figures historiques

Si vous apprenez à cuisiner, vous apprenez aussi l’histoire. Que ce soit les grandes dames de France (Catherine de Médicis, Marie-Thérèse d’Autriche, … ), nos stars des années 80 et 90 (Cookie Dingler, Michou, Kate Moss…) et ou encore nos icônes de la pop (Britney Spears, Shakira, Céline Dion…), elle les associe avec délices à des recettes gourmandes qui sans aucun doute, vous parleront : le Burger Queen,  le Mi-Queer au chocolat, le Shakiramisu, la Terrine Dion, le Chutney Spears, le Saumon Travlax… Mais aussi la Butch de Noël, le Gasmacho ou encore le Flan Q (sans prise de tête). Parfait pour allier cuisine et jeu de devinettes ! De quoi régaler les invités toute la soirée.

 

miseenpage2-braise-moi-manuel-recette-queer-lgbt-vt-vivre-trans

 

Quelle différence avec un livre de cuisine « classique » ?

Outre le côté humoristique et les très belles photos prises par Anne Bouillot, artiste spécialiste de la photographie culinaire, vous apprécierez les clins d’œil accompagnant chaque recette aux icônes ou aux figures marquantes des cultures homosexuelles et féministes, d’une approche non-conformiste du genre, d’un humour mordant à l’égard du sexisme ou des LGBTphobies. De quoi en apprendre plus sur l’histoire des LGBT tout en se régalant.

 

couv-braise-moi-livre-cuisine-lgbt-vivre-trans-2

 

Pour le commander, c’est par ICI !

 

Source : KissKissBangBang ; Hétéroclite

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*