Ce qu’il faut savoir avant de sortir avec une femme transgenre…

Valentina Sampaio - mannequin - transsexuelle - transgenre - vivre trans

Rencontrer une femme transgenre, c’est comme sortir avec une femme cisgenre. L’ensemble du processus de rencontre nécessite le même niveau d’empathie, de confiance, de respect et d’amour que vous montreriez à une femme cisgenre.

 

femmes transsexuelles - vivre trans

 

Si vous voulez sortir avec une femme transgenre et que vous avez déjà rencontré une femme cisgenre, alors vous savez déjà tout ce que vous devez savoir pour avoir une relation harmonieuse. Cependant, avant de commencer votre recherche d’une femme trans, il est primordial de vous équiper d’informations importantes. Cet article vous fournira des informations utiles à connaître avant de sortir une femme transsgenre. Vivre Trans vous dit tout !

 

Comprendre ce qu’est la transsexualité (pour éviter les impairs avec une femme transgenre)

Pour être trans-sensible, vous devez d’abord bien piger ce qu’est la transsexualité. Le point le plus important à comprendre est que le fait d’être une femme transgenre présente divers défis, car le genre qui leur est attribué à la naissance n’est pas le genre auquel ils s’identifient. Vous devriez faire des recherches sur la différence entre la sexualité (hétéro, homo, … ) et le genre (masculin, féminin, autre… ). En général, la sexualité fait référence au genre auquel vous êtes attiré de façon romantique, tandis que le genre se réfère à la façon dont vous vous identifiez.

Les femmes trans ne font pas la transition pour dormir avec les hommes. En fait, être une femme trans n’a rien à voir avec la sexualité. Ils deviennent des femmes parce que c’est le genre qui les touche le plus profondément. Par conséquent, les personnes transgenres ne devraient pas être étiquetés gays.

 

femme transsexuelle - brune - vivre trans

 

Rencontrer une femme transgenre ne vous rend pas gay

Comme mentionné précédemment, les femmes trans ne sont pas homosexuelles. Par conséquent, sortir avec quelqu’un de ce type ne vous rend pas gay. Rencontrer une femme trans ne change pas votre sexualité. Vous resterez un homme hétéro même si vous avez envie ou que vous avez rendez-vous avec des femmes trans. Traitez simplement votre femme transgenre de la même façon que vous traiteriez une femme cisgenre et tout ira bien. Si cela vous stresse, commencez par échanger via une webcam, vous pourrez ainsi vous rassurer sur votre identité sexuelle.

 

Daniella Barros - femme transsexuelle - vivre trans

 

Ne soyez pas trop fixé sur sa transition

Pour entretenir une relation harmonieuse et épanouissante avec une femme trans, vous devez éviter certaines choses, en particulier lors du premier rendez-vous. En particulier, vous devez éviter d’être trop attaché aux organes génitaux ou à son processus de transition. Lorsque vous vous concentrez trop sur la mécanique, votre partenaire peut être gênée ou ennuyée. En outre, le seul fait de vouloir engager une femme transgenre sur le sujet des organes génitaux ou du sexe pourrait envoyer un mauvais signal. Elle peut penser que vous êtes seulement intéressé par le sexe et pas elle en tant que personne.

 

relation femme transsexuelle - transgenre - vivre trans

 

Conclusion

En un mot, vous devez avoir des connaissances sur ce qu’est la transsexualité avant de sortir avec une femme transgenre. Une recherche en ligne rapide pourrait vous aider à comprendre ce que signifie réellement être transgenre. Lorsque vous comprendrez certains concepts, tels que la dysphorie de genre, vous serez plus que prêt à sortir avec une femme trans.

 

 

Source : transsingle.org

 

12 Comments

    • Bonjour, l’article date un peu et on s’améliore en terme de vocabulaire. Cependant, pour être référencé sur Google, nous sommes malheureusement obligés de mettre ces termes au lieu de seulement transgenre. On a pleinement conscience que cela heurte la sensibilité de beaucoup, malheureusement 🙁

  1. Bonjour.
    Tout d’abord je vais faire une rapide présentation de mon cas. j’ai débuté les rencontres avec les Transgenres alors que j’étais en Polynésie Française. JE NE FAISAIS QUE DISCUTER AVEC ELLES (LES RAERAE). J’ai attendu de rentrer en France pour passer à l’acte (si je puis dire) et j’ai donc rencontré et partagé avec une amante trans.
    Le passage à l’acte a été d’une grande douceur car j’étais passif et soumis à ma partenaire qui a tout mis en oeuvre pour que se soit une expérience que j’aurais envie de renouveler. Chose faite par ailleurs et nous nous retrouvons très régulièrement.
    J’y ai découvert les sentiments autres qu’avec une femme, puis le fait d’être versatile donne plus d’opportunités d’échanges et d’actes. Il faut du temps, ne pas avoir recours à des pro (si je puis dire) et trouver la perle car elle existe très certainement non loin de vous.
    Voilà donc je ne suis pas Gay, je ne suis pas Bi (phénomène de mode à mon sens) j’aime le 3° sexe. Je ne critique pas les Gays et les Bi non plus, encore moins les hétèros car j’en étais.
    Soyez d’une grande patience et très gentil sans les plaindre. Elles désirent être ainsi, et c’est à nous de respecter. Elles ne courent pas les rues sont discrètes. Aiment les cadeaux et aiment faire du shopping alors allez avec elles et ne vous prenez pas la tête faites vous plaisir.

    • Bonjour. Je vous remercie pour ce témoignage. Je voudrai tant essayer mais je ne sais comment ? Je suis une personne sans tatoo et depuis des années je souhaiterai essayer une nouvelle expérience et qui sait , trouver l’amour

  2. J ai bien lu J approuve Que de Parler du la Transgenre la Travestie Que J adore
    Moi je L Appelle par son prénom .je met M elle ou Madame
    J espère Que vous vous êtes appercut
    Que très très jeune Déjà ce sont de vraies Femmes D esprit D intelligence
    D avoir Été éduquer avec Une Maman des fois avec un Papa
    J ai découvert De vraie Nana C est leur Droit d’être Femme Exigente
    De gérée sa Vie commune Son Mariage
    D apprendre À son Mari Qu elle assume seule Les Finances En lien À Sa Féminitee Maternelle reçut…
    Le 3eme genre Reste La Nouvelle Femme
    L Avenir De L homme en droit social Naturel héritière .

  3. on a beau dire, la féminité transgenre est des plus captivante, pour ma pars je rêve lorsque j’en vois, je souhaiterais avoir une relation, avec une non opérer bien-sur, ce que j’ai pus en voir, elles ont la tendresse et, la douceur féminine, avec ce corps tellement parfait, cette démarche qui ne peu qu’attirer le regard, elles s’habillent avec un tel soins, je regrette que certain est les idées si destructrice pour elles, car c’est déjà tellement difficile à vivre, mais ce qui est bien, c’est que certaines associations les aides enfin

  4. Moi je viens d en rencontrer une. J ai mon premier rdv samedi. Cela fait 1 mois qu on discute échange et mes sentiments se sont accrus. Pour moi c’est une femme permis d autres. Elle me comprend et me considère beaucoup mieux que toutes celles que j’ai rencontré avant elle.

  5. Depuis peu dans les rencontres du troisième sexe,je dois avouer que ce que je vit avec ces femmes n’a rien à voir avec des femmes cisgenre.
    Douceur, affection, câlins, sexe débridée très ouverte d’esprit, je vit une expérience et un bonheur absolu.

    Mon rêve serait de trouver ma partenaire attitré pour la rendre heureuse et partager de bons moments pour très longtemps.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*