MJ Rodriguez, la nouvelle étoile transgenre montante

MJ-Rodriguez-la-nouvelle-étoile-transgenre-montante-vivre-trans-vt-4

Vous ne savez peut-être pas que MJ Rodriguez foule les planches depuis longtemps. Vous l’avez probablement découverte dans la dernière série à la mode en date : Pose. Avec ses 4 autres co-stars transgenres, elle déchire tout.

 

MJ-Rodriguez-la-nouvelle-étoile-transgenre-montante-vivre-trans-vt-1

 

Pour les non-initiés, Pose relate les expériences vécues par les personnes queer noires et brunes dans le monde des salles de bal de la fin des années 80. Le drame familial est centré sur Blanca (Rodriguez), mère de la nouvelle maison d’Evangelista qui se bat pour établir un héritage, sur ses enfants de maison parfois défiant et sur les membres de son ancienne maison qui sont devenus ses plus grands rivaux. Une véritable révolution sur le petit écran.

 

Pose : la série qui secoue tous les codes

Depuis sa première cet été, la série a été applaudie pour de nombreux exploits historiques: la première à placer au centre cinq actrices trans en tant que séries habituelles; le premier à avoir une femme de couleur trans dans sa salle des écrivains; et le premier à avoir un épisode réalisé par une femme trans noire. Pose même deux nominations aux Golden Globes, pour le rôle de Billy Porter en tant que figure paternelle de la communauté et meilleure série dramatique.

 

MJ-Rodriguez-la-nouvelle-étoile-transgenre-montante-vivre-trans-vt-3

 

Une telle reconnaissance est sans aucun doute méritée et ce n’est vraiment que le début des éloges que l’émission devrait rapporter au cours de la prochaine année. Mais il est important de souligner le talent présenté lorsque Rodriguez, en particulier, apparaît à l’écran. Ce que Rodriguez a livré, à chaque épisode de Pose, est la plus haute forme d’artisanat. Elle respire la vie, lutte dans les mots du scénario et porte avec habileté une narration parfois campeuse, mais toujours fondée et réelle. Elle déchire son coeur, la pose sur la table devant nous et défie les téléspectateurs de se sentir.

Un talent qu’on ne peut ignorer.

 

Qui est MJ Rodriguez et d’où vient-elle ?

MJ Rodriguez est une actrice et chanteuse trans américaine. Née le 7 janvier 1991 dans le New Jersey, elle a grandi à Newark. Elle voulait devenir une vedette de cinéma dès l’âge de 7 ans, et a commencé à jouer à 11 ans, après que sa mère l’a inscrite au New Jersey Performing Arts Center, où elle participe à une activité de théâtre pour les jeunes.

Même si elle a « prié pour devenir femme » depuis l’âge de 7 ans, Rodriguez affirme qu’elle a été dans le déni pendant de nombreuses années et a fait son coming out bisexuel/gay à l’âge de 14 ans. C’est d’ailleurs au même âge que Rodriguez découvre la culture du bal, et grâce au soutien du père de sa maison (House) elle apprend à voguer. Notre jeune actrice est diplômée de la Newark Arts High School, et du Berklee College of Music, où elle a reçu en 2009 la bourse Star-Ledger et un Young Arts first level scholarship. Elle prend ensuite le nom de scène de « MJ » Rodriguez, d’après le personnage Mary Jane « MJ » Watson de Marvel.

 

MJ-Rodriguez-la-nouvelle-étoile-transgenre-montante-vivre-trans-vt-2

 

Elle commença à percer notamment à la comédie musicale Hamilton et à la vidéo de la chanson Satisfied qu’elle diffusa sur son Facebook et qui eut beaucoup de succès. C’est d’ailleurs à partir de ce moment qu’on commença à lui proposer des rôles majoritairement féminins. Broadway lui ouvrit ses portes. Mais c’est vraiment en 2017 avec son rôle dans la série Pose qu’elle explosa sur le petit écran.

 

Une famille aimante et une transition soutenue

Depuis le début, sa famille la soutient, à l’instar de Inés Rau. On peut souligner le fait que ces stars ont souvent eu beaucoup de soutien de la part de leur entourage et on ne peut que se demander à quel point cela à contribuer à leur succès. Avant de parler de la transition de sa famille, elle poursuit en disant : « Ma mère est ma plus grande pom-pom girl ».

Après la fermeture de Rent en septembre 2012, MJ Rodriguez a pris la décision de concrétiser son changement de sexe. Elle a fait une pause dans les médias sociaux pour commencer sa transition mentale et, en 2016, elle a commencé un traitement hormonal substitutif – nerveuse, dit-elle, le jour où elle a pris ses médicaments, mais elle a vite compris qu’elle avait le bon choix.

« J’ai toujours senti que j’étais la même personne », dit-elle. « Il n’y a jamais vraiment eu de changement ; il y avait juste à évoluer qui devait avoir lieu. Il devait y avoir une amélioration qui devait avoir lieu – amélioration mentale, amélioration physique, etc. – mais c’était spécifiquement pour moi et j’avais besoin de temps pour moi-même. Je ne pouvais pas encore mettre cela aux yeux du public, parce que je n’étais pas prêt à le voir, alors j’ai dû prendre le temps nécessaire pour comprendre beaucoup de choses.

Et, alors que vous traversez une transition, ce n’est pas comme : ‘Voici mes seins, et voici mes fesses!’ Je dois penser à tout ça. Qu’est-ce que cela va entraîner ? Que vais-je traverser ? Quels sont les changements chimiques que je vais subir ? Il faut penser à beaucoup de choses, et j’ai pris le temps de faire mes recherches pour savoir ce que je voulais faire, puis j’ai juste [commencé] mon voyage. »

 

MJ-Rodriguez-la-nouvelle-étoile-transgenre-montante-vivre-trans-vt-5

 

C’est à partir de là qu’elle prit la décision de n’auditionner que pour des rôles féminins dorénavant, une décision largement soutenue par son agent. Bien lui en a pris visiblement…

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*