Lana et Lilly Wachowski , les réalisatrices stars de Matrix passées de frères à sœurs

lana-lilly-wachowski-header-vivre-trans

lana-lilly-wachowski-vivre-trans

Lana et Lilly Wachowski sont deux sœurs réalisatrices américaines. Elles ont toutes deux réalisé leur transition de genre (Lana en 2012 puis Lilly en 2016). Elles ont a leir actif la réalisation de films comme Bound ou Matrix ou l’criture et la production de V pour Vendetta. En regardant de plus près la filmographie des 2 sœurs, on peut y voir les prémices d’une annonce de leur transition. Décryptage.

Si on se penche sur les différents films écrits et réalisés par les Wachowski, on se rend compte qu’ils étaient déjà 2 sœurs depuis une dizaine d’années. Elles ont disséminé des indices annonciateurs un peu partout, tout au long de leur carrière. En effet, dans leur film, on peut voir très clairement les réminiscences passées de leur métamorphose. Les réalisatrices ne cessent de repousser les barrières entre les genres. Certains indices sont très discrets mais constituent des éléments prophétiques qui annonçaient déjà leur changement de genre : les pilules bleues et roses de Matrix, le lien saphique entre Gina Gershon et Jennifer Tilly dans Bound ou encore le monde asexué de Speed Racer.

 

«La réalité, ma réalité, c’est que j’ai fait une transition et que je continuerai à le faire toute ma vie, à travers l’infini qui existe entre le masculin et le féminin, à l’image de l’infini entre les binaires zéro et un», a indiqué Lilly Wachowski.

 

  • Bound (1996)

Dans le tout premier film des soeurs Wachowski , on retrouve déjà un univers où le genre féminin est hyper présent dans l’imagerie : ongles manucurés, rouges à lèvre, jupes courtes… D’ailleurs, l’héroïne aura cette phrase ambiguë : «Tu sais ce qui nous différencie toi et moi, Violet? – Non. – Moi non plus». En cherchant un peu plus loin, on peut envisager que ce sont les deux réalisatrices qui sont mises en scène dans ce film sous les traits des actrices, l’une dans un rôle de femme fatale et l’autre dans celui de la femme virile.

matrix-keanu-reeves-reborn-vivretrans

Si ce film est le tout premier a révéler leur succès, il n’en cache pas moins des éléments tout aussi significatifs. C’est le monde entier qui devient une femme. La dichotomie révélée par la matrice et les deux univers qui s’y opposent laissent place à la possibilité d’une autre possibilité, un univers plus flou ou les frontières féminines et masculines sont abolies. Le choix entre la pilule rose et la pilule bleue, imposé pour pouvoir se fondre dans la société, et l’éventualité d’un entre deux laissé possible par Hugo Weaving lorsque qu’il dit à Néo : «J’ai l’impression que vous avez vécu deux vies.» sont autant d’ouvertures vers autre chose. On y voit également Keanu Reeves renaître à lui même à la foi mi-homme et mi-femme dans du liquide amniotique. Beaucoup d’ambiguïtés dans ce film qui peut être relu, après la transition comme un questionnement sur la dualité des genres et un autre possible.

 

  • Speed Racer(2008)

Dans ce film, il est question de revisiter l’univers de l’enfance avec toute son innocence. L’enfant n’a pas de genre ni de sexualité. La virilité n’existe pas et les genres ne sont pas stéréotypés : les hommes sont imberbes et les femmes portent les cheveux courts. Tous les codes sont brouillés. Cet univers irréel au milieu duquel se produisent des courses laissent penser que les 2 réalisatrices sont à la recherche d’un temps absolu.

cloud-atlas-vivretrans-atlas-affiche

  • Cloud Atlas(2012)

«Nos vies, nos choix, chaque rencontre, ouvrent de nouveaux possibles.»

Dans ce tout dernier film avant la transition de Lana, on assiste à un retour aux origines. Il se situe dans la lignée du célèbre Matrix. Il est question du mythe de la réincarnation et du thème de la renaissance, qui semblent plus aboutis que jamais.

«Hier, ma vie avait pris une direction. Aujourd’hui, elle en a pris une autre». Cette citation fondamentale résume bien l’existence des deux sœurs, dans «l’un et l’infini».

 

Les sœurs Wachowski ont toujours été inséparables et fusionnelles depuis leur enfance. Elles ont réalisé leurs premiers films sur VHS et ont partagé quasiment la totalité de leurs projets. Elles auront attendu d’attendre chacune leur 48em année pour officialiser leur transition et devenir désormais Lana et Lilly.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*