[PODCAST] Les transidentités, racontées par les trans

caitlyn-jenner-transidentités-podcast-vivretrans

podcast-transidentités-vivretrans

Dans le cadre de son émission « la série documentaire » (LSD), France culture propose 4 épisodes pour décrypter les transidentités. Le sujet y est abordé de manière fournie et surtout par les trans eux-mêmes.

Si on note une grande avancée depuis que l’Organisation Mondiale de la Santé a sorti la transidentité des maladies mentales, la visibilité des personnes trans dans la société et les médias reste encore faible. Malgré la mise en avant de certaines des célébrités transgenres (Laverne Cox, Caitlyn Jenner ou plus récemment Océan), on peut déplorer que trop souvent cela n’intéresse que pour le côté voyeur de la population. Il est donc important de noter l’intérêt de ce podcast proposé l’été dernier par France Culture, qui se propose d’entrer dans le monde des transidentités afin de mieux les comprendre.

 

Les transidentités expliquées par les « trans »

L’émission La Série Documentaire (LSD) a choisi de dédier 4 épisodes pour aborder la transidentité. Mieux encore, elle donne enfin la parole aux principaux concerné.e.s qui se racontent à travers leur combat pour leurs droits, dans une société encore réfractaire et qui peine à s’ouvrir. On fait donc la connaissance avec différentes personnes, tantot militant.es, chercheurs.ses ou psychiatres, qui interrogent la question du genre à travers leurs histoires singulières. Le but est clair :

«Sortir des récits de transitions spectaculaires, qui occultent le quotidien de citoyens considérés par l’État et la société comme des citoyens de seconde zone, et faire le point sur les revendications des personnes transgenres aujourd’hui.»

 

Mieux comprendre les revendications

Durant les 4 épisodes, on va apprendre à comprendre le mouvement de revendication sociale, l’aspect médical de la transition et bien sûr la transphobie vécue de l’intérieur et les différentes formes de mobilisation. C’est la première fois qu’une série documentaire entre autant dans les détails du quotidien des personnes transgenres et leur donne la parole pour exprimer leurs difficultés et leur combat. Les 4 épisodes réalisés par Annabelle Brouard réussissent à informer sans jamais porter aucun jugement. Cette série documentaire met un point d’honneur à raconter les transidentités autrement et surtout à travers le récit des personnes concernées. Elle nous plonge dans l’histoire du militantisme « trans » et racontent l’impact de la prise de pouvoir de la médecine (et de la psychiatrie) sur ce sujet. Les questionnements autour du genre rejaillissent sur la société toute entière. Il fallait donc faire un point sur les revendications des personnes transgenres à l’heure actuelle et le chemin qu’il reste à parcourir.

 

La médicalisation des transidentités

Certaines personnes transgenres ont connu l’évolution de la question « trans ». Depuis l’appellation de « travestie » et la prostitution ou le cabaret comme seules issues jusqu’à la déqualification en tant que trouble mental. Il s’en est passé des choses ! Notamment le parcours médical et psychiatrique imposé depuis 1979 aux personnes souhaitant effectuer une « transition » à l’aide d’hormones et de la chirurgie ou la stérilisation obligatoire jusqu’en 2016. C’est finalement laisser au psychiatre le choix de décider si vous être trans ou pas en se basant sur des critères qui sont propres à chaque équipe. Les délais de prise en charge sont donc très longs et le chemin est compliqué.

transidentités-podcast-médicalisation-transistion-vivre-trans

 

Des clichés normatifs très tenaces

C’est aussi les clichés qui entourent les personnes transgenres qui sont dénoncés à travers cette émission. Outre le fait de devoir constamment se justifier, les personnes transgenres ont du mal à exister dans une société qui voudrait les placer dans certaines cases en correspondant à des clichés normatifs. Les médias ne s’emparent que des belles histoires. Par exemple, la première femme trans a être mise en avant dans les médias dans les années 50 s’appelle Christine Jorgensen. Cette américaine s’est rendu au Danemark pour réaliser son opération de transition et est accueillie en véritable star hollywoodienne à son retour. Toute la société semble ébahie par le fait qu’un ancien GI ait pu devenir une magnifique blonde, « une beauté fatale » comme ils la qualifieront. La transition devient spectacle et chaque personne se donne le droit d’en juger la réussite en fonction de critères de beauté très basiques. De même, la majorité des gens sera curieux de voir le physique de la personne avant sa transition (c’est d’ailleurs la première requête sur Google lorsque l’on tape le nom de n’importe quelle personne transgenre). Ce sont des questions qu’il va falloir aborder avec pédagogie si l’on veut que les choses changent. C’est ce que fait Adrian De La Vega avec ses vidéos qui ont pour but de sensibiliser et expliquer les transidentités auprès d’un public adolescent.

Christine-Jorgensen-trans-vivretrans

 

Retrouvez la série documentaire de Perrine Kervran, sur ITunes, ou via le fil RSS (Android et autres systèmes).

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*