Top 5 des pays les plus homophobes

cartehomophobie_bat-pays-homophobes-vt-vivre-trans

Dans une époque où les mœurs évoluent sans cesse, la communauté LGBT et plus particulièrement la communauté gay parvient à obtenir de plus en plus de droits dans le monde. Tout n’est pas rose pour autant. Voici le top 5 des pays les pus homophobes dans le monde. 

 

cartehomophobie_bat-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

En France, terre des droits de l’Homme, les agressions envers la communauté gay continue d’augmenter d’année en année (+5% en 2017 pour une agression tous les trois jours). De plus, tous ces comportements ne sont pas forcément recensés dans les statistiques !

Le mariage pour tous (adopté en 2013 sous le gouvernement Hollande) est aujourd’hui quelque chose de normal dans la société, pourtant, son adoption aura été ponctuée d’embûches et de manifestations ouvertement anti-gay et anti-lesbienne.

Car si 24 pays ont légalisé le mariage homosexuel sur l’ensemble de leur territoire, 74 états pénalisent encore cette relation. Dans le pire des cas, cela peut même amener à de la torture, de la prison à vie ou la peine de mort… Voici un petit florilège des pays de tourisme à éviter absolument si l’on est gay.

 

Nigeria

Sur les 36 états dont composent le pays, 12 ont adopté la charia qui est particulièrement sévère envers les couples du même sexe. Légalement, il est interdit d’avoir une relation homosexuelle puisque les couples sont emprisonnés pour une peine maximum de 14 ans. De plus, il est tout simplement interdit d’avoir un geste ou un lien avec la communauté LGBT. Ce n’est pas qu’une histoire de loi, puisque 97% de la population pense que l’homosexualité est inacceptable, allant même jusqu’à s’attaquer physiquement aux gays, bien aidée par la police locale.

 

nigeria-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

Iran

Pays à la culture millénaire, l’Iran est un très beau pays à visiter, sauf si vous êtes gay. En effet, l’état Perse est l’un des douze qui condamne une relation homosexuelle à la peine de mort. Décriée comme du barbarisme occidental, l’homosexualité n’a plus sa place en Iran depuis sa révolution en 1979 où l’on estime que 5000 gays et lesbiennes ont été exécutés depuis lors. Récemment encore, Hassan Afshar, 19 ans, a été pendu en 2016 en prison pour une sodomie consentante.

 

iran-et-lgbt-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

Lituanie

Pas besoin d’aller bien loin pour trouver un pays ouvertement homophobe. Pourtant entré dans l’Union Européenne en 2004, la Lituanie fait office de mauvais élève en Europe. Cependant, aucune loi ne condamne l’homosexualité, il est même interdit d’avoir recours à toute forme de discrimination, quelle qu’elle soit. Pourtant, la population n’est absolument pas gay-friendly, et la politique anti-gay commence à se renforcer, interdisant les regroupements LGBT, encore une fois, bien aidée par une police plus que laxiste.

 

lituanie-et-lgbt-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

Russie

Le pays le plus grand du monde n’a pas la même ouverture d’esprit. En effet, c’est l’un des pays les moins gay-friendly du monde là où la politique et la religion s’entremêlent. Même les lois vont à l’encontre des gays et tendent à empêcher toute propagande homosexuelle. La population n’est pas en reste puisque les violences contre les LGBT sont monnaie fréquente. La Tchétchénie (une république de la Russie), quant à elle, a carrément déclaré que « l’homosexualité n’existait pas sur le territoire », glaçant.

 

russie-et-lgbt-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

Égypte

Destination touristique par excellence, l’Égypte n’en reste pas moins un pays anti-gay. Dans un état où 10 à 12% de sa population serait homosexuelle, la nation des pyramides emprisonne le plus de gays au monde. Même si être gay ou transgenre n’est pas illégal, le pays se fait un devoir de condamner depuis 2013 tout comportement de « débauche » jusqu’à 17 ans d’emprisonnement. Il est donc à éviter de tenir la main à son partenaire du même sexe

 

egypte-et-lgbt-pays-homophobes-vt-vivre-trans

 

L’homophobie ne se cantonne pas à un seul continent ou une seule religion. Malheureusement, les lois ne font pas tout et le comportement gay-friendly n’est pas manichéen. Si l’on veut vivre pleinement sa relation homosexuelle en vacances, il faut donc bien faire attention où poser ses valises et bien étudier les lois, mais également les coutumes, les mœurs, la politique ou la religion. L’article Wikipédia des droits LGBT sur le sujet est un bon départ pour se renseigner sur un pays en particulier. Même si les droits pour les LGBT s’améliorent d’année en année, il reste beaucoup de chemin à faire.

 

Heureusement, il y a des endroits safe pour rencontrer des personnes de la même orientation sexuelle, homme ou femme, que soi, voire des réseaux sociaux et des sites internet. Et il y a aussi des pays Gay Friendly qui vous feront aimer les voyages…

 

1 Comment

  1. votre choix de mettre la Russie dans le top 5, et non pas l’Arabie Saoudite (qui condamne à mort les LGBT) vient-il du fait que vous subissez la propagande anti russe de nos medias mainstream et vous empêche d’avoir plus d’objectivité ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*