Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités

Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans-1

Avec l’évolution de la société vient aussi l’expansion des étiquettes. Et si le monde se révèle de plus en plus non-binaire, les termes propres à chacun ne sont pas encore très démocratisés et les erreurs sont courantes. On remet à jour notre petit lexique des sexualités pour ne plus se tromper. 

 

Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans-1

 

On avait déjà fait une liste (non exhaustive) des genres et de leurs définitions afin d’éclairer quelques lanternes. Aujourd’hui, on approfondit les connaissances de chacun en parlant sexualité. S’identifier et se sentir bien dans sa peau, dans son genre, dans sa sexualité est important pour chacun alors, aidons ceux qui sont un peu perdus à ne plus se tromper grâce à ce petit lexique sur les sexualités. Ou plus en vidéo ici

 

AROMANTIQUE

Aromantique et pas aromatique hein… Oui ce terme existe. Il décrit une personne qui n’éprouve pas de sentiments romantiques ou d’attirance romantique pour d’autres. Cela arrive, on n’est pas « anormal » pour autant, c’est juste que l’on ne sent pas le besoin de se lier de façon romantique avec quelqu’un d’autre. Pour autant, la personne aromantique peut nouer des relation ssignificatives et/ou sexuelles avec quelqu’un mais elle n’aura juste jamais de sentiments. Elle aura du plaisir mais ne tombera jamais amoureuse, pour résumer en très gros. Ils se définissent avec le mot « ARO ».

 

ASEXUEL-LE

Comme cela le laisse supposer, une personne asexuelle n’éprouvera pas, elle, d’attirance sexuelle pour une autre personne, même si elle peut s’adonner au sexe pour (souvent) faire plaisir à son/sa partenaire. Par contre, elle peut très bien tomber amoureuse et avoir des sentiments tout en ayant une relation romantique ou platonique. On emploiera souvent le terme « ACE » pour les définir. 

 

janeane-garofalo-Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans
Janeane Garofalo

 

BISEXUEL-LE

Un terme un peu plus « connu » du grand public et des cisgenres. Car même si c’est une sexualité qui a tendance à être effacée, la bisexualité existe bien. Il est difficile de qualifier alors la personne d’hétérosexuelle ou d’homosexuelle car elle peut sortir avec les deux genres, même se marier à l’un ou à l’autre, et pour autant avoir de l’attirance pour l’autre sexe. Être bisexuel-le, c’est être une personne qui est sexuellement attirée par les hommes ET par les femmes, pas forcément au même degré

 

CISGENRE

Facile, là on parle des hommes et des femmes qui se reconnaissent dans le sexe qui leur est attribué à la naissance, soit la majorité de la population. 

 

CISNORMATIVITÉ

Ici, on va un peu plus loin dans la prolongation du mot cisgenre. Pour ceux qui se définissent dans ce mot, ils expliquent cela comme étant le mode « par défaut » du genre humain. En gros, tout le monde est cisgenre. C’est la transposition de sa propre identité cisgenre à toute la population, et croire qu’on s’identifie tous au genre qui nous a été attribué à la naissance. Sauf que pas tout à fait en vrai, on sait que le monde est bien plus varié que cela. 

 

GAY

Ici, on parle d’hommes qui sont attirés sexuellement par les hommes, mais cela s’applique aussi aux femmes attirées sexuellement par les femmes. Et pour être sûr de bien se faire comprendre, c’est la même chose en anglais. Très pratique pour l’international !

 

Wentworth Miller-Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans
Wentworth Miller

 

HÉTÉRONORMATIVITÉ

Le mot est long et peut faire peur mais non, rassurez-vous. Enfin… En lien avec le terme « hétérosexualité », il est rattaché au concept de cisnormativité : encore une fois, l personne pense que tout le monde est hétéro et que c’est la sexualité de base par défaut. Oui, il y a du boulot pour leur expliquer le monde…

 

HÉTÉROSEXUEL-LE

La « norme », les personnes sont attirées par le sexe opposé, que ce soit sentimentalement ou sexuellement.  

 

HOMOSEXUEL-LE

À l’inverse de l’hétéro, la personne homosexuelle est attirée émotionnellement et sexuellement par le même sexe qu’elle. Comme le mot gay, il peut être utilisé pour les hommes et pour les femmes. 

 

INTERSEXUALITÉ

Un terme qui englobe beaucoup de choses car il définit une personne qui ne rentre pas vraiment dans les cases féminins ou masculins, que ce soit de façon sexuelle, hormonale, biologique, … Il y a plusieurs niveaux d’intersexualité (chromosomes, hormones ou anatomie) mais pour résumer, la personne nait avec les attributs des deux sexes. 

 

Hanne Gaby Odiele-Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans
Hanne Gaby Odiele

 

LESBIENNE

Le mot qui désigne les femmes qui aiment les femmes, que ce soit de façon romantique ou sexuelle. Un “classique” du lexique des sexualités ! 

 

LGBTQIA+ – LGBTQ+

Tout simplement l’abréviation de “Lesbienne-Gay-Bisexuel.le-Transgenre-Queer-Intersexe-Asexuel(le)” et le “+” pour englober les nombreuses autres sexualités et genres qui existent.

 

NON-BINAIRE

Définissons déjà le binaire qui pense qu’il n’y a que deux genres dans le monde : homme et femme. Par définition donc, la personne non-binaire ne se reconnait pas dans ces deux genres, ou plutôt ne s’identifie pas à ces deux genres. Pour eux, le genre et la sexualité sont beaucoup plus fluides et varient non pas en fonction du sexe mais en fonction d’autres critères. 

 

PANSEXUEL-LE

Une personne pan est sexuellement attirée par une autre personne, peu importe son genre. C’est un peu différent de la bisexualité dans le sens où contrairement à cette dernière, il ne fait pas de référence à la binarité du genre. En gros, le préfixe “pan” vient du grec qui veut dire “tout, chaque”, donc une personne pan est attirée sexuellement, romantiquement, spirituellement par une personne peu importe son identité sexuelle et genrée. 

 

POLYAMOUREUX-SE

Eh oui, on peut être amoureux-se de plus d’une personne à la fois. On peut désirer et avoir des relations sexuelles et romantiques avec plus d’un-e partenaire. Le must, c’est que chacun est au courant et l’accepte. C’est donc une relation consentante, contrairement à l’infidélité, l’adultère ou la polygamie. 

 

bella-thorne-Aromantique, transgenre, pansexuel, intersexualité… On remet à jour notre lexique des sexualités-vivre-trans
bella-thorne

 

QUEER

À la base, ce mot veut dire “étrange, bizarre” en anglais, d’où une certaine connotation négative… Jusqu’à ce que la communauté LGBTQ+ se le réapproprie ! Du coup maintenant, c’est un terme qui englobe tout simplement les personnes dont la sexualité et/ou l’identité genrée ne se conforment pas aux concepts d’hétéronormativité et de cisnormativité.

 

TRANSGENRE

Le genre est associé à la sexualité mais pour certains, la sexualité est fluide. Le mot transgenre englobe plusieurs profils mais pour faire simple, une personne se définit comme transgenre quand elle ne se reconnait pas dans le genre qu’il lui a été assigné à la naissance. 

 

Voilà, maintenant, vous n’avez plus le droit à l’erreur grâce à notre petit lexique des sexualités ! Et si vous pensez qu’il en manque, n’hésitez pas à les rajouter en commentaire 🙂

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*