La véritable histoire du drapeau LGBT

Le célèbre drapeau aux couleurs arc-en-ciel représente désormais pour tous le symbole du mouvement LGBTQ. Quelle est son origine et son évolution ?

drapeau-LGBT-gay-pride-vivre-trans

Le tout premier drapeau arc-en-ciel à être utilisé comme symbole du mouvement LGBT a été conçu et réalisé à la main par le graphiste et militant américain Gilbert Baker (alors âgé de 27 ans) pour la Gay and Lesbian Freedom Day Parade de San Francisco le 25 juin 1978. Pourquoi ces couleurs et comment ce drapeau s’est-il imposé comme représentation universelle des LGBTQ et de leurs luttes pour leurs droits ?

 

Origine du drapeau

L’origine du drapeau arc-en-ciel n’est pas vraiment établie : il se murmure qu’il aurait été inspiré par la chanson Over the rainbow chantée dans le film Le magicien d’Oz par l’actrice Judy Garland. L’origine plus probable serait une volonté de représenter la diversité des orientations sexuelles en utilisant toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. C’est d’ailleurs ce que défend Gilbert Baker qui donnera une signification à chacune des 8 couleurs utilisées (voir plus bas).

 

Couleurs vives et communauté homosexuelle

Selon un article de Slate, les couleurs vives ont pendant longtemps été utilisées pour se reconnaître entre homosexuels. Ils étaient en effet obligés de se cacher et avaient trouvé ce moyen discret car non connu de tous. “Oscar Wilde était connu pour l’œillet vert qu’il arborait à son revers, fleur utilisée, pense-t-on, par d’autres Londoniens et Parisiens à la fin du XIXe et au début du XXe siècle pour signaler discrètement leur orientation sexuelle.”

Pendant la seconde guerre mondiale, les homosexuels étaient stigmatisés (notamment en Allemagne) et été obligés de porter un triangle rose pour se signaler. Ce symbole a ensuite été réutilisé par la communauté gay comme emblème de ses combats.

Le violet a également été un symbole répandu de fierté homosexuelle dans les années 1960 et 1970. Les habitants de San Francisco ont tenté d’imposer la ‘main pourpre’ comme symbole, pendant qu’à Boston on pouvait voir des affiches ornées d’un rhinocéros violet. Malgré cela, le drapeau est toujours resté le symbole universel du mouvement LGBTQ.

drapeau-LGBT-rhino-violet-vivre-trans

Un symbole de pouvoir

Mais c’est encore l’inventeur de ce drapeau (décédé en mars 2017) qui explique le mieux sa symbolique. En 2016, il expliquait dans une interview avec NBC News : “On ne voulait pas quelque chose qui dise ‘gay power’. On voulait que ça fonctionne au-delà des mots.”

Côté motif, Gilbert Baker justifiait le choix de l’arc-en-ciel en ces termes :  “Utiliser un phénomène naturel pour représenter notre sexualité et les droits humains [me plaisait]. Avoir plein de couleurs, c’est l’idée d’inclusion.” C’est donc un signe de diversité (y compris dans les genres) et de tolérance. Pour lui, ces couleurs étaient même représentatives de la vie à San Francisco et de ses habitants :”San Francisco est endroit psychédélique, où tout est question de couleurs, on est des gens plein de couleurs.”

 

Évolution du drapeau

Le premier drapeau comporte huit bandes. Gilbert Baker donne à chacune des couleurs une signification :

signification-couleurs-drapeau-LGBT-Vivre-Trans

C’est ensuite une simple contrainte technique qui privera le drapeau de sa couleur rose. En effet, lors de la marche organisée en novembre suivant pour protester contre l’assassinat de Harvey Milk (le premier élu ouvertement gay de San Francisco) la Paramount Flag Company a été contrainte de produire des drapeaux à 7 bandes car le rose n’est pas disponible industriellement.

C’est Gilbert Baker lui-même qui fera supprimer par la suite le turquoise, pour maintenir un nombre pair de couleurs pour une décoration de Market Street : le drapeau compte alors six bandes (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet) et devient définitif.

gilbert-baker-drapeau-LGBT-vivre-trans

Devenu un emblème commun de la fierté LGBTQ, le “rainbow flag” se retrouve désormais en devanture de nombreux commerces à destination d’un public LGBTQ et dans toutes les Gay Pride du monde. Il a même fait son entrée sur Facebook ces dernières années, que ce soit sous forme de filtres photos ou encore d’émojis.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*